Vous êtes ici

Prix Ados 2019 : Débats/Vote

 

Prix Ados 2019, le moment est venu de choisir...

 

Les jeunes venus des collèges et lycées de la ville ont tout d’abord débattu sur les titres en compétition avant de passer au vote. La discussion fut animée et ils n’ont pas hésité à défendre leur titre ou même à contrarier ceux qui n’étaient pas de leur avis.

Ainsi, si certains défendaient bec et ongle un livre, d’autres ripostaient que l’ouvrage manquait d’épaisseur ou de développement de situations...

L’esprit critique a entrainé de vifs débats entre les jeunes… puis le moment du vote est arrivé.

 

Deux titres ont pris la tête du classement mais c’est avec une bonne longueur d’avance que les jeunes ont choisi  PS tu me manques de Brigid KEMMERER.

Pour clore ces débats et cette année de collaboration, les Amis de la Bibliothèque, qui ont offert à chaque établissement un exemplaire des ouvrages en compétition, ont proposé à tous une petite collation.

 

Voici un extrait des réflexions qui ont été notées au vol lors de cette rencontre.

 

Le vainqueur de l’année PS : tu me manques / Brigid KEMMERER. -Hachette, 2018

 

POURQUOI ON AIME P.-S. : TU ME MANQUES extrait de : www.hachette.fr/conseils-lecture/une-romance-20-avec-p-s-tu-me-manques

 A première vue, le scénario semble assez similaire à d’autres romans du même genre : deux ados qui ne se connaissent pas dans la vraie vie qui communiquent en ligne. Dans P.-S. : Tu me manques , ce sont Juliet et Declan, qui, bien qu'ils ne se soient jamais côtoyés au lycée, sont amenés à s’écrire par e-mail lorsque Declan répond à la lettre déposée par Juliet sur la tombe de sa mère. Un résumé typiquement « génération Y », donc.

Ce que l’on n’avait pas prévu, en revanche, c’est la sensibilité qui se dégage de ce récit. P.-S. : Tu me manques  est donc bien plus qu'une romance puisque Brigid Kemmerer cherche à faire passer un message à ses lecteurs, entre autres "Ne pas jugez un livre par sa couverture". Car si l'histoire d'amour entre les deux personnages principaux tient une place importante dans le récit, le roman aborde surtout quelques sujets sensibles tels que le deuil, la reconstruction de soi, la culpabilité, mais également le jugement de l'autre.

Les personnages, bien que très différents l’un de l’autre, sont particulièrement attachants. D’un côté, Juliet, qui a beaucoup de mal à se remettre de la mort de sa mère survenue quelques mois auparavant. De l’autre, Declan, qui a en apparence tout d’un voyou. Tout au long du roman, nous suivons l’évolution de Juliet et Declan mais pas seulement du côté sentimental. En effet, les deux adolescents se sentent profondément coupables des tragédies qu’ils ont vécues, et leurs échanges par e-mail les aident à avancer et à extérioriser leurs sentiments vis-à-vis de la mort.

La plume fluide et simple de Brigid Kemmerer permet au lecteur de se plonger dans le récit sans jamais vouloir en ressortir. D'un chapitre à l'autre, on alterne entre les points de vue de Juliet et Declan, découvrant ainsi progressivement une nouvelle facette de la vie de ces jeunes. On aime se plonger dans la tête de Juliet qui a du mal à remonter la pente, et dans celle de Declan qui nous fait rapidement comprendre que l'habit ne fait pas le moine.

Avec P.-S. : Tu me manques, on apprend à voir plus loin que le bout de son nez...

 

Les livres sont maintenant à disposition de tout le public de la bibliothèque, venez les emprunter et faites-vous votre idée !!!

Voici le tableau des résultats du vote. 

Et pour finir quelques photos de la matinée. Un petit mot de l'auteur pour les lecteurs de Senlis...ici

 

 

Ajouter un commentaire